Bien à l’abri des regards : les stations de ski les plus sous-estimées des Alpes.

Avez-vous déjà planifié des vacances au ski puis avoir l’impression de tourner en rond ? En considérant les stations de ski que vous avez déjà visitées, où vous êtes déjà allés, vous vous dites : « Allez, il doit y avoir autre chose que Les Arcs, Val Thorens ou Zermatt ».

Alors vous vous dites : « Hé, je vais aller voir d’autres stations ». Certaines qui sont hors des sentiers battus, peut-être. D’autres qui ne sont pas si grandes. D’autres dont je n’ai jamais entendu parler. Et puis vous vous rendez compte qu’il y en a plus de 600 rien que dans les Alpes et que vous ne savez pas par où commencer. Je vous comprends. Vraiment. Je suis passé par là.

C’est difficile, d’essayer de trouver un endroit de taille raisonnable, avec un bon domaine skiable, une ville décente, et de bons prix. Mais n’ayez crainte, parce que j’ai écrit des guides de stations tout l’automne, et vous allez bénéficier de toutes les heures que j’ai passées à inspecter les plans des pistes, à tracer des itinéraires et à chercher des localités dont personne n’a jamais entendu parler.

Voici un guide de cinq stations dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler, mais qui offrent quelque chose que vous n’obtiendrez probablement pas dans les grandes stations bien connues. Elles n’ont peut-être pas tout, mais chacune est spéciale à sa façon et mérite d’être prise en considération pour votre prochain séjour. Surtout si vous voulez varier votre séjour au ski !

 

Serre Chevalier

C’est presque criminel que Serre Chevalier ne jouisse pas d’une reconnaissance méritée, mais c’est pour cela qu’elle figure sur cette liste.

Si vous vous demandez où elle se trouve, elle est située dans la région française des Hautes Alpes et elle a des voisins très connus, partageant une vallée avec le Briançon et juste à côté des 2 Alpes.

A fisheye, panoramic view of the Serre Chevalier ski area

Si Briançon a été historiquement la première station de France à proposer des cours de ski, elle est tombée en désuétude en raison du manque apparent d’altitude, tant en ville qu’à la montagne. Mais si vous vous en teniez à ses statistiques peu reluisantes dans les années 90, vous serez heureux d’apprendre qu’il y a eu de sérieuses améliorations. Aujourd’hui, vous pouvez monter jusqu’à 2800 m d’altitude et profiter de 250 km de relief varié. 

La forme de la vallée en fait également un excellent endroit pour les groupes mixtes. Les descentes sont faciles en bas et les pentes abruptes en haut, ce qui signifie qu’il y a un grand nombre de pistes vertes et noires, et beaucoup d’autres entre les deux. Ajoutez à cela sept zones pour débutants et trois snowparks répartis le long de cette station étroite mais longue, et vous obtenez des chiffres assez impressionnants.

Serre Chevalier Piste Map

Si, d’une manière ou d’une autre, ce n’est pas suffisant, il existe un forfait commun qui permet d’accéder aux 2 Alpes et à La Grave (si vous vous sentez audacieux).

Le prix de Serre Chevalier est également raisonnable en raison de sa taille et du transfert un peu long, mais il vaut le déplacement si vous recherchez un grand domaine skiable peu fréquenté. Attendez-vous à des remontées mécaniques courtes et à des journées ensoleillées pour profiter de la neige poudreuse.

 

Sainte Foy

Que fait une station avec seulement 30 km de pistes sur cette liste, demandez-vous ? Eh bien, laissez-moi vous expliquer.

Sainte Foy est entourée de grandes stations. Val d’Isere-Tignes, La Rosière/La Thuile, Les Arcs – elles méritent toutes d’être considérées, mais qu’en est-il de la petite sœur parmi elles ? Celle qui offre des champs de poudreuse non tracée, des descentes difficiles, de longues remontées mécaniques sans file, et une atmosphère de village fraîche et tranquille où la bière bon marché et le steak grillé sur le pouce avec des frites et de la sauce au poivre sont à l’ordre du jour ? C’est Sainte Foy.

Two skiers ski through a field of powder towards a large mountain in Ste Foy

Il vous faudra environ 2 heures pour venir de Grenoble ou de Genève (qui est à égalité avec de nombreuses autres stations) et vous aurez droit à un village français intact avec beaucoup de charme et de la poudreuse. Il n’y a que 16 pistes, desservies par cinq remontées mécaniques, mais elles s’étendent sur un kilomètre de dénivelé, avec une remontée de 2 620 m.

Il suffit de jeter un coup d’œil sur le plan des pistes pour comprendre pourquoi tout cela est une recette de succès. L’absence de développement signifie que rester ici est bon marché, et une petite station de ski signifie que les prix des forfaits sont très raisonnables. L’absence de longueur totale des pistes effraie les skieurs avancés qui recherchent des noires longues et des triples chiffres, et la tranquillité combinée au rapport qualité-prix attirera les familles. Tout cela fait que la station est pratiquement vide pour les skieurs de niveau intermédiaire ou avancé qui cherchent à se rendre à la montagne.

Il y a trois zones de hors-piste dédiées, certaines rouges très rapides et longues, et quelques noires difficiles dans lesquelles vous pourrez glisser, ainsi qu’une bonne variété de terrains plus doux, bordés d’arbres, en contrebas, ce qui fait de Sainte Foy une station polyvalente pour ceux qui ne se soucient pas de la taille, mais qui veulent un bon rapport qualité-prix.

Sainte Foy Tarentaise Piste Map

Même avec seulement 30 km de pistes, cette station rivalise avec de nombreuses autres stations, et avec ses lignes de remontées mécaniques inexistantes et sa grande valeur en station, elle a obtenu la place finale sur notre liste ici, définissant véritablement les mots « Gemme cachée ».

 

Crans-Montana

Jamais entendu parler de Crans-Montana ? Eh bien, vous serez heureux d’apprendre que c’est en Suisse, et non dans le Nord-Ouest américain, quoi que le nom suggère.

Si vous avez déjà été à Crans-Montana, vous conviendrez qu’il est presque ridicule de constater à quel point cette station est passée inaperçue. Si vous en avez entendu parler, mais que vous n’y êtes jamais allé, eh bien, vous ratez quelque chose !

Les deux villes voisines de Crans et Montana se sont unies dans les années 1960 pour former un paradis du ski de 6 km de long qui offre 50 000 lits aux visiteurs chaque saison. En plus de cela, il y a un dénivelé de 1500m, un télésiège de 3000m, du ski sur glacier, 160km de pistes variées, et deux snowparks !

The alpine village of crans montana, nestled between mountains under a sunny sky

Elle est située juste à côté de Zermatt, d’où son relatif anonymat. Elle est éclipsée (sans jeu de mots) par le Cervin et le ski qui l’accompagne. Mais cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas chercher à rester ici. Les grandes villes sont synonymes de prix d’hébergement compétitifs, et c’est pourquoi vous trouverez ici à Crans-Montana des prix très intéressants, surtout par rapport à ceux de Zermatt, qui sont notoirement élevés.

Vous aurez également accès à de nombreuses options d’après-vente, à une brillante scène familiale et, bien sûr, au ski. N’oublions pas le ski !

Crans-Montana jouit du même type d’enneigement que Zermatt, avec des bleues et des rouges sinueuses dans les arbres et des noires dangereusement abruptes.

Crans Montana Piste Map 2019-2020

Il y a aussi des tas de pistes non damées pour ceux qui cherchent de la poudreuse, un système de remontées mécaniques très pratique avec des télécabines et des fauteuils six places, et le genre de relief habituellement réservé aux stations géantes comme les Arcs : il y a le ski de glacier en haut et le ski de fond en bas. C’est pourquoi Crans-Montana fait partie de ces stations magiques qui sont prêtes à accueillir tous ceux qui en ont assez de revenir à La Plagne ou à Tignes année après année.

 

Les Orres

Situées dans les Alpes du sud de la France, Les Orres Situées dans les Alpes du sud de la France, les Orres sont souvent recouvertes du même goudron qui stéréotype et stigmatise la région comme ayant une architecture datée et un mauvais enneigement.

Les Orres, cependant, sortent du lot.  Située à 1600 m d’altitude, elle dispose d’un télésiège de près de 2800 m et offre 63 km de pistes, dont la plupart sont enneigées. Mais ce qu’il faut vraiment savoir, c’est que pendant la haute saison, il n’y a que deux types de temps. La neige ou le soleil.

A view looking back at the village of Les Orres from a ski lift

Compte tenu de sa latitude, Les Orres ont un excellent record d’enneigement, et plus de 300 jours de soleil par an au sommet ! C’est fou, vraiment, la polarisation du temps ici. Sa situation au sud signifie que le ciel est très rarement nuageux, mais sa position dans les montagnes signifie qu’il y a toujours beaucoup de neige en altitude, ce qui en fait la combinaison parfaite d’un bon enneigement et d’un ensoleillement important.

Le hic, c’est la longueur du transfert. A trois heures de Grenoble et de Turin, Les Orres est surtout fréquentée par les locaux – français et italiens – car également proche de la frontière. De ce fait, il y a peu de touristes à surtaxer.

Le résultat ? Un lieu de villégiature pittoresque et tranquille, où l’on trouve plus d’hôtels et de bars familiaux que de géants du monde des affaires. Mais vous aurez tout de même droit à une ville animée, avec de nombreuses possibilités de restauration et d’alimentation – elles ne sont proposées qu’au tarif local, et non au tarif touristique – ce qui fait des Orres l’un des sites de ski les plus abordables du coin.

Les orres piste map

Notre meilleur conseil pour trouver un bon compromis pour le meilleur ski ? Réservez à la dernière minute lorsque les conditions sont favorables, et faites une bonne affaire.

 

Livigno

Livigno n’est pas une station de ski clandestine, elle accueillera les Jeux olympiques en 2026. Pourtant, c’est une station qui est souvent négligée, en partie à cause du long transfert depuis l’aéroport. 

Promotional image of the village of Livigno with branding for the 2026 olympics

Il vous faudra plus de trois heures en venant d’Innsbruck et de Zurich, et vous devrez grimper sans fin à travers les Alpes pour atteindre l’une des stations les plus isolées de toute la région. 

Mais ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Si vous arrivez au bon moment, vous pouvez prendre un transfert le soir et dormir pendant tout le voyage – vous profiterez ainsi d’un domaine skiable exceptionnel sans perdre la majeure partie de votre journée à faire un trajet en bus. C’est ce que je ferais, du moins, ainsi qu’une bonne affaire tant que j’y suis !

Livigno propose d’excellentes offres pour ceux qui sont prêts à braver les trois heures de trajet en bus, notamment son incroyable statut d’exonération fiscale. Cela signifie que les frais de séjour et, surtout, les repas et les boissons y sont très peu élevés par rapport à de nombreuses autres stations. 

Cela en fait une ville animée avec une vie nocturne bourdonnante et de nombreuses offres alimentaires italiennes et continentales. Les hôtels et les logements sont souvent très compétitifs, afin d’attirer les gens vers les stations les plus accessibles, ce qui permet de réaliser des économies.

De plus, vous profiterez d’une station dotée d’un immense domaine skiable, d’une incroyable remontée mécanique de 3000 m, d’un enneigement tout au long de la saison, d’un mélange de pistes pour tous les niveaux, ainsi que de trois zones réservées aux débutants et de cinq snowparks.

high resolution piste map drawing of livigno ski area

Dans l’ensemble, Livigno est une ville polyvalente qui offre un rapport qualité-prix parmi les meilleurs de toutes les Alpes – et qui est parfaite pour le ski en début ou en fin de saison.

Eh bien, voilà. Mon top 5 des joyaux cachés dans les Alpes ! Vous avez peut-être entendu parler de certaines d’entre elles, peut-être même de toutes, mais ce sont celles qui, selon moi, ne reçoivent pas l’attention qu’elles méritent et je parie que vous ne les avez pas toutes explorées. Alors, qu’attendez-vous ?